Anthropo’Café sur la Mort!

MERCREDI 2 décembre 2015 –18: 15 – à L’Interlope (Case à Chocs, Neuchâtel)

A6_Anthropocafé_Mort_2015

Vivre et mourir, voilà en deux mots l’essentiel de l’existence, ce qui rassemble tout être vivant sous la même condition duale, ce que nous humains, avons nommé la vie et la mort. Ces sujets existentiels interrogent et attisent les débats avec plus ou moins de prégnance, alors que la mort continue d’exister, éternelle. Cependant, la mort est souvent perçue comme une fin, un vide, le néant ou presque l’opposé à la vie. D’autres cultures et/ou philosophies, y voient une simple étape dans un cycle de vie-s infini-es, un retour à la Terre ou que sait-on encore. De manières plurielles, certaines personnes vivent ce passage au plus près, directement ou non, dans divers contextes sociaux, culturels, de danger réel où la santé est atteinte. Les médecins, bien sûr, côtoient la vie, la mort et cet entre-deux tous les jours, mais nous aussi finalement, selon son chemin, son vécu, son regard… Quoi qu’il en soit, on meurt continuellement sur cette planète, un état que l’on ne vit pas toujours bien, pas toujours en harmonie avec la vie et l’individualité.

Pour ces raisons et à la demande de la SAMEN (Société des amis du Musée d’ethnographie de Neuchâtel) dans le cadre de l’exposition « C’est pas la mort » qu’ont créée les étudiants-es de l’unine à l’IE (Institut d’ethnologie), l’Anthropo’Café propose une discussion animée autour de la mort quand elle est au plus près pour voir ce qu’elle nous apprend.

Ce débat sera modéré par Alain Müller, anthropologue, qui aura le plaisir de recevoir:

 Isabelle Wyss, médecin et anthropologue – Daphné Berner, médecin et membre de EXIT – Yannis Papadaniel, anthropologue, chargé de cour à l’UNIL (Université de Lausanne) et de recherche à l’EESP (école d’études sociales et pédagogiques).

Leurs expériences plurielles permettront d’introduire le sujet et d’alimenter le débat avec le public qui est cordialement invité à venir partager ses points de vue sur la mort dans nos sociétés « modernes ».

Au plaisir,

L’Anthropo’Café

Advertisements
This entry was posted in Médias. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s