Actualités et Archives


2017

Samedi 20 mai

T’es-tu déjà demandé ce qu’est la non-violence? Comment est-ce qu’elle peut être mise en œuvre? Quelle peut être sa portée? Si elle est souhaitable?
Si c’est le cas, ou si ce n’est pas le cas, viens à l’anthropo’café organisé par Anthr’autres lors de la journée citoyenne!

Plus d’informations sur cette journée sur le site de l’UniNe.

Anthropo’Café, Association Anthr’Autres
Horaire et salle: 13h30-15h30, Salle R.O.14

Partant de l’exemple de figures marquantes telles que Mohandas Gandhi ou Angela Davis, nous proposons une discussion ouverte avec le public, suivant le format établi des  anthropo’cafés, sur le thème : « Peut-on remettre en question la non-violence ? Discussion autour du militantisme non-violent ».

Entrée libre bien évidemment.

17855076_1487527244599408_4161810805693901526_o

 

___________________________________________________________________

Lundi 1er mai – 13h00

Anthr’autres vous propose une visite guidée du musée d’art aborigène australien “La grange”, ouverte à toute la communauté universitaire !
Elle aura lieu le premier mai, de 13 heures à 17 heures, à Môtiers.

L’entrée sera gratuite, mais l’inscription – avant le 26 avril – obligatoire via ce doodle.

On se réjouit de vous y voir!

affiche musée abo

___________________________________________________________________

Dimanche 26 mars – 13h30

Nous organisons, dans le cadre du festival des Jobelins, un anthropo’café sur le conte. Il se tiendra à 13h30, le 26 mars 2017, au théâtre de la Poudrière, Quai Philippe-Godet 22, à Neuchâtel. Seront présents plusieurs conteurs participant au festival, sous la houlette de Cyrille François, maître d’enseignement et de recherche à l’université de Lausanne.

Retrouvez le site du festival et notre évènement Facebook.

Anthr’autres

Anthropo'café conte

jobelins-2

___________________________________________________________________

2016

Mardi 13 décembre – 18h30

Le mardi 13 décembre prochain, à 18 heures 30, aura lieu un Anthropo’Café sur la sexualité et le genre, qui commencera par le visionnage d’une conférence sur la binarité, puis se continuera par une discussion de groupe.

Académie de Meuron, Quai Philippe-Godet 18

Entrée gratuite, collation et boissons à prix libre

15403263_10211140731898509_1863913547_n

L’évènement Facebook

___________________________________________________________________

Mardi 20 septembre 2016 – 18h15 – à la Collégiale (Neuchâtel)

capture

L’association Neuchàtoi (http://www.neuchatoi.ch/) nous invite, durant trois mois, à déconstruire les stéréotypes en ouvrant des espaces de discussion et d’expression sur le thème: Laïcité et pluralité religieuse: quels regards?

Dans ce cadre, le Green (Groupe des étudiant-e-s en Ethnologie de Neuchâtel) propose un Anthropo’Café & Concert interreligieux sur le thème: “Musique & Spiritualité: expériences croisées…” le mardi 20 septembre 2016, dès 18h15 à la Collégiale à Neuchâtel. https://www.facebook.com/events/559486184241185/ 

Ce moment convivial, qui se déroulera dans la salle principale de l’Église de la Collégiale, sera l’occasion de croiser les regards et expériences de nos invités, ainsi que de partager les interrogations du public. Dans une optique anthropologique, horizontale et ouverte à tout un chacun, l’évènement reste fidèle aux principes du Green, à savoir: dépasser les préjugés, les clivages et ouvrir un espace de débat public.

Notre programme s’ouvrira dès 18h15 avec une discussion animée par Christian Ghasarian, professeur d’anthropologie à l’Université de Neuchâtel, en présence de H.J. Lim, traductrice, des intervenants et artistes suivants:

Le Vénérable Seongdam Sunim: maître bouddhiste coréen pratiquant le Jitsori (chant traditionnel coréen) –  https://www.youtube.com/watch?v=srFpGq9JoRs
Alexandre Traube: chef, auteur et compositeur – https://www.youtube.com/watch?v=nmco7jFEFa4& – https://www.youtube.com/watch?v=nmco7jFEFa4&list=PLsqNMht0tWXUrnDPztzbyugqKDlbpuOGw&index=1
Taghi Akhbari: chanteur soufi – https://www.youtube.com/watch?v=Wq0fin2nqlU
Christian Reichen: ténor et théologien – https://www.youtube.com/watch?v=nmco7jFEFa4

Dès 19h45, place au spectacle grâce à nos invités qui, rejoins par le choeur Inillotempore (http://www.inillotempore.ch/preActuel.html), nous offrirons un concert unique, sous la forme d’un échange musical mêlant plusieurs traditions spirituelles: le Jitsori, les chants persans et grégoriens. Pour terminer, nous vous invitons à continuer informellement le débat autour d’une raclette & d’un verre.

 _________________________________________________________

2015

Mercredi 2 décembre 2015 – 18h15 – L’Interlope (Case à Choc, Neuchâtel)

FLYER_AHTROPOCAFTEST

Vivre et mourir, voilà en deux mots l’essentiel de l’existence, ce qui rassemble tout être vivant sous la même condition duale, ce que nous humains, avons nommé la vie et la mort. Ces sujets existentiels interrogent et attisent les débats avec plus ou moins de prégnance, alors que la mort continue d’exister, éternelle. Cependant, la mort est souvent perçue comme une fin, un vide, le néant ou presque l’opposé à la vie. D’autres cultures et/ou philosophies, y voient une simple étape dans un cycle de vie-s infini-es, un retour à la Terre ou que sait-on encore. De manières plurielles, certaines personnes vivent ce passage au plus près, directement ou non, dans divers contextes sociaux, culturels, de danger réel où la santé est atteinte. Les médecins, bien sûr, côtoient la vie, la mort et cet entre-deux tous les jours, mais nous aussi finalement, selon son chemin, son vécu, son regard… Quoi qu’il en soit, on meurt continuellement sur cette planète, un état que l’on ne vit pas toujours bien, pas toujours en harmonie avec la vie et l’individualité.

Pour ces raisons et à la demande de la SAMEN (Société des amis du Musée d’ethnographie de Neuchâtel) dans le cadre de l’exposition « C’est pas la mort » qu’ont créée les étudiants-es de l’unine à l’IE (Institut d’ethnologie), l’Anthropo’Café propose une discussion animée autour de la mort quand elle est au plus près pour voir ce qu’elle nous apprend.

Ce débat sera modéré par Alain Müller, anthropologue, qui aura le plaisir de recevoir:

 Isabelle Wyss, médecin et anthropologue – Daphné Berner, médecin et membre de EXIT – Yannis Papadaniel, anthropologue, chargé de cour à l’UNIL (Université de Lausanne) et de recherche à l’EESP (école d’études sociales et pédagogiques).

Leurs expériences plurielles permettront d’introduire le sujet et d’alimenter le débat avec le public qui est cordialement invité à venir partager ses points de vue sur la mort dans nos sociétés « modernes ».

Au plaisir,

L’Anthropo’Café

________________________________________________________________

Mercredi 13 mai 2015 – 18h15 – Galerie YD (Neuchâtel)

FlyerEthnoBio

Pour le prochain débat, l’Anthropo’Café s’associe à la biologie pour aborder le thème de l’environnement dans les médias, sous l’angle des discours et « savoirs » portés par divers acteurs, guidés par des types d’engagement, d’idéaux et intérêts propres. Ce sujet aussi vaste que flou, sera l’occasion d’interroger les formes et lieux de production – d’appropriation – d’interprétation des notions et concepts qui traitent de la question environnementale dans la société. La présence de scientifiques issus de domaines variés permettra de voir comment les problématiques environnementales sont appréhendées en amont ou en parallèle de leur médiatisation et pourquoi elles incitent, à juste titre, à des approches interdisciplinaires.

L’AED (Alternative Étudiante Durable) viendra partager les invendus de boulangerie dès 17h00 devant la Galerie YD!

Voici en quelque mots les parcours de ns invités:

Elena Havlicek, pédologue, chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel, collaboratrice scientifique à l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et membre du conseil de fondation du WWF Suisse. https://www2.unine.ch/lsv/page-17953_en.html

Dominique Bourg, professeur à l’institut de géographie et durabilité à la faculté des géosciences et de l’environnement à l’Université de Lausanne. https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=1052014&LanCode=37

Jérémie Forney, professeur boursier FNS (Fonds National Suisse), docteur en ethnologie, spécialiste en agriculture et gouvernance, actuellement chercheur associé à l’Université de Neuchâtel et au Centre for the study of Agriculture, Food and Environment à l’Université de Otago, New Zeland.  http://www.ethnographiques.org/Forney_Jeremie

Jacques Mirenovicz, docteur en neuroscience, directeur et rédacteur en chef de LaRevueDurable à Fribourg. http://www.larevuedurable.com/fr/

Nicolas Derungs, doctorant en Anthropologie sera notre modérateur!

Au plaisir,

L’Anthropo’Café

_____________________________________________________________

Jeudi 19 février – 18h00 – au salon du Bleu Café (Faubourg du lac 27, NE)

Au-delà de l’art, quel engagement?

Samedi 7 mars – 18h00 – au QueenKongCafé (Case à Choc, NE)

Au-delà du conte, quel engagement?

Flyer Final Anthropocafé 20150219-page-001

L’art a depuis toujours été un moyen privilégié de penser le monde, de rêver une société autre, de sortir du cadre. Que se soit en donnant la parole à ceux qu’on entend pas, en mettant le doigt là où ça fait mal ou en racontant un monde meilleur, les artistes ont la langue bien pendue pour dire ce qui ne va pas et proposer du neuf. Au cœur des controverses, ancré dans le présent et rêvant de demain, comment l’art s’engage? Pourquoi s’engage-t-il?

Dans le cadre du Festival de contes, “Les Jobelins”, organisé par l’association Paroles, un premier débat vous invite à penser la question.

Pour alimenter la première discussion, le 19 février, trois artistes seront présent pour partager leurs univers, leurs utopies et la manière dont ils les expriment à travers l’art. Conteuse, dessinateur ou plasticien, comment ceux qui créent interpellent-ils le public?

Puis, le 7 mars, la discussion reprendra, toujours mener par Julien Vuilleumier, amis cette fois-ci avec la présence des conteurs du festival, Catherine Gaillard, Jihad Darwich et d’autres nous feront le plaisir de parler engagement dans leur art de conter.

Au plaisir de vous y rencontrer !

2014

Samedi 17 mai – 18h30 – au Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN)

Japon: qu’est-ce qui fascine?

Anthropo'Café Japon_17 mai 2014

Japon: qu’est-ce qui fascine?

Mangas, animés, arts martiaux, jeux vidéo, hentai, ikebana, origami, bonsaï, méditation zen, sushis, wasabi, bento… ces différentes formes de “culture japonaise” font désormais partie de notre quotidien. Elles nourrissent notre imaginaire, inspirent notre créativité, rassemblent des individus, développent des marché et font naître passions et projets.

L’Anthropo’Café vous invite à une réflexion collective autour de ces thèmes en compagnie de personnes pour qui le Japon joue un rôle important : nous avons le plaisir d’accueillir JP Kalonji, un peintre et illustrateur genevois auteur de plusieurs bandes dessinées sur le Japon. Yolan Romailler sera également des nôtres afin de partager son expérience en tant que porte-parole de Japan Impact, une convention suisse sur la culture japonaise. Enfin, Damien Kunik, assistant à l’unité de japonais de l’Université de Genève, proposera un regard plus académique sur le thème abordé. La discussion sera modérée par Marion Schulze, maître-assistante en études genre à l’Université de Neuchâtel. Elle a travaillé sur les représentations de genre dans la subculture hardcore(-punk), notamment au Japon.

Bien entendu, pour cet Anthropo’Café comme pour tous les autres, la parole est libre, le but étant de favoriser un échange entre tous et d’entendre des opinions plurielles. Venez prendre place dans cet espace de délibération ouvert à tous!
L’Anthropo’Café!

_______________________________________________________________________________

Mardi 13 mai – 18h30 – Galerie YD (Rue Fleury 6, NE)

Anthropo’Café sur l’Anthropologie

Anthropo…Quoi?

https://www.facebook.com/events/742233985797163/

Anthropo'Quoi - Affiche A3 - DEF (1)

Bonjour à toutes et à tous,

Mardi 13 mai – 18h30 – Galerie YD (Fleury 6, 2000 NE)

Pour fêter son dixième débat participatif, l’Anthropo’Café vous invite à porter un regard sur l’anthropologie et les différentes voies par lesquelles cette science de l’humain est mise en application dans nos sociétés contemporaines. Bien que la discipline soit encore assimilée à l’étude des sociétés dites exotiques ou primitives par de nombreuses personnes, elle s’est déjà pertinemment illustrée dans notre monde urbain. Aujourd’hui, l’anthropologie s’immisce dans des domaines aussi variés que la biomédecine, l’entreprise ou encore l’éducation.

Afin d’ouvrir le regard sur des expériences concrètes, plusieurs anthropologues nous font le plaisir d’être présents pour animer la discussion: Philippe Geslin, anthropologue spécialisé en anthropotechnologie et fondateur d’un laboratoire d’anthropologie appliquée à Neuchâtel – Sandrine Tolivia, anthropologue et directrice d’entreprise et Sandra Moscatelli-Steiner, anthropologue et sociologue, employée chez Swisscom au laboratoire “User Trends and Insights”. Andrea Jacot-Descombes, anthropologue doctorant à l’université de Neuchâtel assumera la tâche de modérateur.

En guise d’amuse-bouche, un court métrage, produit par des étudiantes en ethnologie, interrogera différentes personnes côtoyant l’anthropologie sur les représentations de la discipline.

________________________________________________________________________________

Mercredi 23 avril – 18h30 – Académie de Meuron (Quai Philippe-Godet 18, NE)

Anthropo’Café sur le Politique

La démocratie est-elle en mal d’élections?

AfficheAnthropoDémocratie 2014

D’ailleurs, qu’est-ce que la démocratie? D’où nous vient-elle, qu’est-ce qui la compose, comment s’organise-t-elle? Et, surtout, pourquoi la dit-on “en crise”, actuellement? En nous penchant sur les fondements et les idéaux liés à la démocratie, nous pourrons penser son questionnement, ses variantes, son remaniement.

les intervenants

Pour nous lancer dans ce vaste sujet, nous avons le plaisir d’accueillir Olivier Christin, historien moderniste de l’UNINE, Baptiste Hurni, qui nous apportera son expérience du monde politique en qualité de député au Grand conseil, mais également, Pietro Bosquetti journaliste à la RTS ainsi que Pablo Cruchon, coordinateur politique à SolidaritéS Genève.

La modératrice

Coraline Pauchard étudiante en journalisme, sera des notre pour modérer le débat.

Venez partager votre expérience de citoyennes et citoyens!

L’Anthropo’Café!

https://www.facebook.com/events/422584881211804/

___________________________________________________________________________________

Lundi 3 mars – 18h30 – Académie de Meuron  (Quai Philippe-Godet 18, NE)

Anthropo’Café sur les Médecines Alternatives

C’est grave docteur?

Flyer anthropocafé Médecines alternatives

Pour la première fois en collaboration avec l’association le Lundi des mots, l’Anthropo’café vous invite à parler médecines alternatives avec la présence de plusieurs spécialistes médecins, thérapeute et anthropologue.

https://www.facebook.com/events/268190506683457/?ref=5

Les intervenants

Christian Ghasarian (anthropologue, professeur d’ethnologie à l’UNINE et chercheur associé au LAOIS (CNRS)) – Lalita Bauquis (praticienne de santé en draînage lymphatique et aromathérapie) – Pierre-Yves Rodondi (médecin interniste chargé de cours dans le domaine des médecines complémentaires aux CHUV/UNIL).

Le Modérateur

Alain Müller (anthropologue dont l’intérêt de porte vers l’anthropologie des phénomènes transnationaux et translocaux, l’étude des cultures et des musiques populaires, les Cultural Studies, l’anthropologie réflexive, etc.

Archives_________________________________________________________________________

2013

MARDI 22 OCTOBRE 2013 – 18H30 – Galerie YD à Neuchâtel

L’Anthropo’Café introduit le “Savoir”:

Savoir est-ce voir la réalité?

Affiche Savoir2013

Pour ré-écouter l’anthropo’café:

Incapable bien entendu de répondre à une telle question, l’Anthropo’Café a choisit, pour introduire son cycle de débat sur le thème transversal du « Savoir », de commencer par entrevoir, à défaut de « savoir », ce qui peut se cacher derrière ce mot si banal, pourtant si chargé d’idéologies.

Pour en débattre, s’il se trouve que nos trois invités sont issus du milieu académique, l’objectif de cet échange est de mettre en lumière les différents points de vues, idées et éléments qui questionnent le « Savoir ». En ce sens, le public de passage est cordialement invité à intervenir et à venir partager ses connaissances avec les intervenants présents, à savoir :

Les intervenants

Michael Singleton, anthropologue et ancien missionnaire, auteur de plusieurs ouvrages, personnage engagé, qui saura partager ses expériences et son regard théologique. Daniel Schulthess, professeur d’histoire de la philosophie à l’UNINE, qui pourra aborder le sujet dans un perspective plus historique et Fabrice Clément, docteur en philosophie, licencié en psychologie, anthropologie et chercheur en Sciences cognitives à l’UNINE, dont les intérêts variés sauront alimenter le débat.

Le modérateur

Pierre Villars, mathématicien, conteur, sera quant à lui présent pour modérer le débat et favoriser la parole plurielle.  

_________________________________________________________________________

Samedi 18 mai 2013 – 18h30 – MEN (Musée d’ethnologie de NE)

L’Anthropo’Café pose son regard sur l’Image

Affiche Finale Anthr image-page-001-1

Le sixième Anthropo’Café a décidé de fixer son regard sur l’image et sur sa place dans nos sociétés contemporaines. En effet, les avancées technologiques et l’omniprésence des écrans ont permis à l’image de devenir un acteur de notre quotidien. Ce constat nous amène à nous questionner sur les fonctions de ce médium dans la construction de la connaissance, dans la diffusion de l’information ainsi que dans l’art et dans nos vies privées. Au vu du pouvoir que peut générer un tel média, des limites doivent-elles être imposées ? Le sont-elles déjà ? Si tel est le cas, comment sont-elles définies et par qui?

Enfin, quelle est la posture des professionnels, mais aussi de tous ceux qui produisent ou utilisent ce média et quelle est leur marge de manœuvre entre liberté d’expression et « politiquement correct » ? Entre art, savoir et pouvoir : Donnons la parole aux images !

Les intervenants

Pour alimenter la discussion, nous avons la joie d’accueillir: Philippe Geslin, anthropologue et photographe à ses heures, Christian Lutz, photographe d’immersion qui présentera une série de cliché sur le Nigéria, ainsi que Martial Leiter, dessinateur de presse dont la renommée à largement dépassé nos frontière.

Le modérateur

Pour mener le débat, Laurent Gervereau, cinéaste, écrivain et philosophe, qui présentera son film au MEN durant le weekend, nous fait l’honneur de sa présence.

_________________________________________________________________________

Jeudi 25 avril 2013 – 18h00 – QueenKongCafé (Case à CHoc, NE)

L’Anthropo’Café s’intéresse à l’économié

Affiche_Anthropo'Café_economie Finale

Aujourd’hui, suite aux récentes crises de l’économie- notamment celles découlant de la crise financière mondiale déclenchée en 2007- l’AnthropoCafé se pose de nouvelles questions concernant tous les citoyens et citoyennes. Elles portent précisément sur ces façons originales d’envisager l’économie. La première concerne les acteurs impliqués (plus ou moins directement) dans ces mouvements sociaux et solidaires en Suisse (et ailleurs en Europe). Qui sont-ils et comment sont-ils représentés? Quelle visibilité leur est accordée au sein de la société et du monde économique ? Quelle est l’importance de leur réseau et de leur impact au sein de l’économie de marché dominante ? Et, par extension, quels sont les valeurs et les objectifs qui sous-tendent ces mouvements ?

Ces interrogations nous renvoient au fait de savoir à qui profite ce réseau et quelle est la place de ces mouvements -et des structures qui en découlent- dans le monde économique actuel. Sont-ils viables au sein d’une économie de marché mainstream (libérale)? Par quels mécanismes et à travers quels acteurs une économie sociale et solidaire peut-elle réellement émerger, au seind’une économie de marché sans merci dont le profit et la rivalité sous-tendent son existence même? En d’autres termes, commentpasser d’une échelle d’ « initiatives économiques alternatives », à un stade supérieur où une économie prenant une forme sociale et solidaire serait généralisée ?

Les intervenants

Pour y répondre, Paul Jorion, anthropologue et économiste, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet (http://www.pauljorion.com/blog/), Olivier Crevoisier, docteur en économie, spécialiste en économie territoriale et institutionnaliste (http://www3.unine.ch/olivier.crevoisier) et François Vuille, représentant de la Banque Alternative Suisse (BAS, http://www.bas.ch/fr/) partageront avec nous leurs regards et leurs savoirs.

La modératrice

Victoriya Salomon, doctorante à l’institut de sociologie, faisant sa thèse sur sera présente pour modérer le débat (http://www2.unine.ch/socio/page-22430.html).

_________________________________________________________________________

Mardi 16 avril 2013 – dès 18h00 – Cabaret du Bleu Café

Compter aujourd’hui?

Affiche AnthropoCafé sur les COntes

_________________________________________________________________________

2012

Mardi 11 décembre 2012 – dès 18h – Galerie YD

Le “tourisme”: machine à fabriquer des rêves? Lieux, pratiques et acteurs?

Anthropo affiche_TOURISME[1]-page-001

_________________________________________________________________________

Mardi 6 novembre 2012 – dès 17h45 – Galerie YD

« Quel avenir pour le maraichage en Suisse ? Regards croisés sur les pratiques de production et de distribution. »

Y a-t-il un pépin dans vos légumes ?

 Anthropo Café Affiche Agriculture-page-001

 L’agriculture se situe au cœur de préoccupations autant sociales et économiques que politiques. Dans le contexte suisse actuel, et malgré la prédominance d’un modèle multifonctionnel, apparaît progressivement une diversification de modes de production agricole. Plusieurs pratiques et formes d’agriculture différentes se côtoient, se complètent mais également s’opposent et se confrontent. Y a-t-il réellement un avenir pour la production maraîchère de proximité et les pratiques de distributions alternatives ? L’agriculture à petite échelle est-elle vouée à disparaître ? Savons-nous vraiment d’où provient ce que nous mangeons ? Autant de questionnements que la participation des personnes invitées nous permettra d’étayer afin de penser les perspectives d’avenir et de mieux cerner les enjeux et nouveaux défis posés par la situation de l’agriculture en Suisse.

Au Programme 

Après une introduction par Jérémie Forney qui posera le cadre général de la question de l’agriculture en Suisse, Julien Vuilleumier prendra la place du modérateur. Puis, au travers du cas des personnes des différents intervenants, qui se présenteront à tour de rôle. Ainsi deux discours seront proposés, d’une part celui d’une « agriculture contractuelle de proximité » qui s’agence avec une agriculture urbaine, celui d’un maraîcher-agriculteur du Canton de Neuchâtel. Ces deux perspectives seront ensuite nuancées par les interventions d’anthropologues spécialistes de la question et par vos interventions bien entendu.

Les intervenants 

Jérémie Forney : Anthropologue spécialisé dans l’agriculture suisse. Tal Shani : co-fondateur de « Rage de Vert » qui pratique un système de « Agriculture Contractuelle de Proximité ». Pierre-André Christinat : Agriculteur-Maraîcher du canton de Neuchâtel.

Le modérateur

Julien Vuilleumier : Doctorant en anthropologie à l’Université de Neuchâtel et spécialiste des pratiques agricoles, maraîchères alternatives (modérateur de notre soirée).

_________________________________________________________________________

Mercredi 18 avril – au Chauffage Compris – dès 18h00.

Le premier Anthro’Café s’intéresse directement à la mort !

Un « Café Mortel » animé par Bernard Crettaz

02.04.12.CaféMortel2-page-001

Pourquoi ne pas commencer par la fin ? A l’occasion de sa première rencontre, l’ Association Anthropo’Café, vous invite le temps d’une soirée à mettre la mort à table ! Animé par le sociologue et ethnologue valaisan Bernard Crettaz, le Café Mortel, à l’image d’un café philosophique, est un moment d’échange autour de la thématique de la mort. Ouvert à tout public et dans une conviviale ambiance de restaurant au Chauffage-Compris.

Genèse

Créé pour la première fois en 2004 à Neuchâtel, au théâtre du Pommier, le Café Mortel et son créateur Bernard Crettaz reviennent, huit ans plus tard, pour une rencontre autour d’un verre ou d’un repas afin de débattre, sans tabou et à bâton rompus de la mort. Avec plus de soixante Cafés Mortels organisés dans divers villes suisses romandes, le succès de la formule n’est plus a prouver et a largement dépassés aujourd’hui nos frontières, pour se tenir en France et en Belgique.

Description

Lors de cette rencontre personne ne fera de leçon à personne. On peut dire tout et rien ! Chacun est libre de partager ces expériences et ces récits avec les autres participants. Tout jugement de valeur est banni de la soirée, l’objectif ici est « d’extirper la mort du ghetto dans lequel la plongent les secrets de famille » et d’interagir sur ce sujet sensible que la société actuelle a parfois peur de voir en face.

En l’espace d’une soirée se crée une communauté éphémère de « vivants », venus libérer une parole sur la mort, en la dédramatisant par l’acte de boire et de manger. Les échanges des Cafés Mortels sont spontanés et tournent autour de vécus personnels parfois difficiles (ortho corrigé) ; le décès d’un enfant, le suicide d’un être cher, le deuil qui s’en suit, les morts accidentelles. Réalités que l’on pense parfois être seul à vivre, mais que l’on découvre en fin de compte être plurielles et partagées par les autres participants. Au fond, le Café Mortel est une invitation à parler de la mort pour mieux célébrer la vie !

Déroulement de la soirée

La soirée se déroulera en trois étapes. Premièrement, le pré-bistrot est un endroit où on se rencontre, on fait connaissance autour d’un verre ou d’un repas, on se met en convivialité. Puis durant environs deux heures les participants se plongent dans un échange autour de la mort. Bernard Crettaz y joue le rôle de médiateur. Enfin la soirée se terminera par l’ouverture d’un moment de convivialité autour d’un verre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s